Boire ou courir, pourquoi choisir? eau ou boissons énergétiques ou boissons énergisantes? | Wifisport

Boire ou courir, pourquoi choisir? eau ou boissons énergétiques ou boissons énergisantes?

Boire ou courir, pourquoi choisir? eau ou boissons énergétiques ou boissons énergisantes?

Vous débutez la course à pieds, c’est génial.
Je suis bien équipé(e), j’ai des chaussures, une tenue adaptée, et surtout j’ai la motivation.
Mes bonnes résolutions ont été prises, je suis d’attaque.
C’est super cool !

Allons à l’essentiel :

Et bien souvent, nous l’oublions « l’essentiel ».
L’essentiel c’est le« jus », j’ai beau être motivé (e), si je n’ai pas la capacité physique de fouler le bitume, ou les belles allées forestières, je n’ai plus qu’à remballer mes splendides baskets.

Ou trouver du jus ?

La nutrition sera notre allié, le choix des aliments aura un impact plus que positif sur le bien-être ressenti pendant la sortie.
Le jus c’est aussi la part de liquide que notre organisme a besoin : l’eau.
Il faut s’hydrater, et sur cela que nous allons nous concentrer.

Pourquoi boire ?
C’est simple : imaginons une escalope de viande quelque conque. Lorsqu’elle est fraiche, sortant de chez le boucher, celle-ci est complément malléable. Maintenant si nous la laissons, plusieurs heures, jours à se dessécher, lorsque nous souhaiterons la manipuler, celle-ci sera friable…
et bien c’est un peu ce qui peut se passer dans votre corps, lorsque l’on pratique le run sans s’être bien hydrater. Le risque de blessures est accru.

Quand boire ?
Avant, pendant et après la sortie. Le mieux est de le faire par petites gorgées afin d’éviter de se retrouver avec une lourdeur au niveau de l’estomac qui pourrait vous plomber le départ, ou si vous buvez de façon trop prononcer pendant l’activité, vous la faire stopper.

Quoi boire ?
Pour les petites sorties, de l’eau suffit (et pour savoir laquelle, c’est par ici). Pour les sorties de plus d’une heure quinze, une heure trente, vous pouvez prendre des boissons dites énergétiques, à base de sucres et de sel.
Ne pas confondre avec les boissons énergisantes.

Savoir faire la différence:
->Boissons énergisantes :

à l’instar de la boisson énergétique, qui peut être consommé par le pratiquant sportif, la boisson énergisante elle, est certes vendu comme une boisson qui stimule, contient des « concentrés » d’ ingrédients comme la caféine, de la taurine, du glucuronolactone et autres composées néfastes à notre système cardiovasculaire pris sous cette forme.

->Boissons énergétiques :

On les nomme boissons du sport, boisson isotonique ou boisson de l’effort.
L’objectif de ces boissons est de maintenir un apport suffisant en « sucre », en « sel » et en eau pour pallier aux pertes encourues pendant l’effort.
Celles vendues dans le commerce sont bien entendu à tester pendant les entrainements avant d’opter pour celle qui nous accompagnera sur une course officielle.

La recette maison:
Pour débuter, vous pouvez vous-même préparer un breuvage.
Si la température extérieure est supérieure à 15°C, mélanger 800 ml d’eau, 200ml de jus de fruits (raisin ou pomme) et une pincée de sel.
Si la température extérieure est inférieure à 15°C le mélange sera de 600 ml d’eau, 200ml de jus de fruits et la pincée de sel. En effet, lorsqu’il fait froid, notre organisme lutte contre baisse de température, il y a donc une perte d’énergie avant même d’entamer l’exercice.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]