Du circuit randonnée au trekking | Wifisport

Du circuit randonnée au trekking

Du circuit randonnée au trekking

Que l’on soit dans l’amateurisme du circuit randonnée dominicale ou adepte du trekking, chausser ses baskets pour se dire d’aller marcher est monnaie courante de nos jours.

Sans doute cherchons nous un besoin de lâcher prise, un besoin de se dépenser à son rythme, un besoin de sortir des contraintes du quotidien, de contempler ces magnifiques images qui s’offrent à nous.
Nous décidons de faire un aller-retour ou un circuit prédéfini pour explorer de bien belles régions.

 

Le circuit randonnée :

 

Cette pratique de la marche nous invite à suivre un chemin bien souvent balisé, et à prendre plaisir à découvrir la nature qui nous entoure.
Parcourir ces sentiers, au travers prairies, forêts et compagnie, nous procure une liberté émotionnelle intense ;
C’est comme partir la vague à l’âme et revenir gonfler à bloque.
L’esprit s’emballe et nous dévoile combien il est bon de s’oxygéner à plein  poumon.
Il est évident que se purifier les alvéoles nous aide à nous aérer les méninges, contribue ainsi à notre bien-être (lien avec la partie bien-être)

[Au-delà de la randonnée, nous avons également pour ceux qui recherchent quelque chose de plus compétitive :

– la marche rapide ou marche sportive, rythmée entre 6 et 8 km par heure
– la marche athlétique est une pratique compétitive qui peut atteindre 15 km par heure]

Le trekking :

 

Le trekking est typiquement une randonnée de très longue durée se pratiquant essentiellement en montagne, dans le désert, dans la jungle ou les terres polaires entre coupé de petits campements primitifs pour passer la nuit par exemple.

Cette échappée en pleine nature de plusieurs jours demande une certaine préparation, que ce soit physique, mais également d’un point de vue de l’équipement.

En effet, il ne s’agit pas de se lancer à corps perdu dans le trekking, comme on peut le faire pour la marche du dimanche. Rappelons que le trekking exige une bonne condition physique générale pour pouvoir marcher plusieurs jours avec une charge sur le dos.

De plus, il vaut mieux éviter de trekker dans le dessert en plein été ou dans la jungle en pleine mousson. Bref, vous l’aurez compris, cela demande un peu d’organisation.

Circuit randonnée ou trekking, l’importance de l’équipement :

 

La tenue vestimentaire doit toujours être confortable. En fonction de la saison, du lieu et de la durée de la marche, il est bon de prévoir un sweet manches longues ou courtes (saisonnalité oblige) en matière respirant, une veste polaire et un coupe-vent.

Les chaussures sont confortables et déjà tester sur des petites distances.

Le sac à dos, petit ou gros format, tout est question de choix de randonnée. Quoi qu’il en soit celui-ci doit être solide avec des bretelles matelassées avec une armature souple au dos et une ceinture.
(Pour les marches du dimanche, pensez quand même à prendre un sac à dos de qualité pour rester dans le plaisir de votre marche et non pas dans le fait que celui-ci puisse vous gênez)

Au minimum celui-ci doit contenir, de l’eau, une collation (pour des idées, vous pouvez voir l’article de la nutrition des pratiquants de la marche nordique), des lunettes de soleil et casquette, la trousse de secours.

Pour aller plus loin, prévoyez une boussole, une paire de jumelle, une lampe de poche et frontale, un anti-pluie, un sifflet, un bloc note et un crayon, une couverture de survie, un canif ou couteau suisse, de la ficelle solide et un sac poubelle (pour d’éventuels déchets).

La trousse de secours sera d’une aide efficace lors des randonnées pédestres, s’alourdissant avec la durée de cette discipline.

En pratique, petits bobos et médicaments pour le BABA sont les objectifs du contenant de cette trousse :
– une boite en plastique léger et incassable
-nettoyant (eau et savon) et désinfectant
-compresses, adhésives et pansements (mouchoirs en papier)
-petite paire de ciseaux, tire-tique, aiguille (échardes)
-écran solaire, baume à lèvres solaire, répulsif insectes
-médicaments attitrais (comme par exemple pour l’asthme, appareil à dextro et compagnie)
Certains randonneurs ou trekkeurs complètent leur équipement avec des bâtons de marche.

Circuit randonnée et trekking, l’importance de la préparation physique

 

 

Une préparation physique est essentielle pour pouvoir prendre du plaisir à s’adonner à cette pratique, et ce au même titre que tout autre discipline sportive.
Cette préparation permet de mieux récupérer donc atténuer les effets de la fatigue, limiter les risques de blessures et vivre jusqu’au bout son aventure.

Pour les randonnées de une à trois heures, une bonne condition physique peut suffire ( si cela n’est pas le cas et que vous souhaitez participer à certains événements locaux de vos régions, je vous conseille un minimum de préparation physique).

Pour toute randonnée d’un jour ou de plusieurs, prévoir sa résistance physique est logique.
Les spécialistes de la question s’accordent à dire que cette préparation est une alternance de séances de marche rapide et/ ou course à pieds intercalée de séances de fractionné, séances de piscines et yoga ( aussi pour le renforcement musculaire, il est bon de rappeler que certains chemins sont semés d’embuches, et que les sentiers peuvent prendre la tangente), et vos balades du week end.

 

 

Circuit randonné et trekking, l’alimentation est essentiel

 

Lors des entrainements et des jours de sorties, l’alimentation est vraiment importante. Elle vous aide à optimiser le temps-distance, maintenir une bonne glycémie et profiter pleinement de cette activité.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]